La rentabilité de l’entreprise : Définition simple

La rentabilité de toute entreprise peut s’apprécier à trois niveaux : rentabilité commerciale, rentabilité économique et rentabilité financière.

La rentabilité commerciale, ou Rentabilité du Chiffre d’Affaires (RCA), mesure le bénéfice (résultat net, si l’on s’intéresse à la marge nette ou résultat d’exploitation, si l’on recherche la marge d’exploitation) généré par l’entreprise par euro de chiffre d’affaires réalisé.

La rentabilité économique, ou Rentabilité des Capitaux Engagés (RCE), mesure le bénéfice (résultat d’exploitation avant ou après impôts, selon qu’on recherche une rentabilité brute ou nette) dégagé par l’entreprise par rapport aux capitaux qu’elle met en œuvre. Plutôt que les actifs totaux, on retient, pour la définition des capitaux engagés, la somme des actifs immobilisés nets et du BFR ou, ce qui est exactement similaire, la somme des capitaux propres et de l’Endettement Financier Net (EFN).

Celui-ci est défini comme l’ensemble des dettes financières (celles qui sont assorties d’un taux d’intérêt à payer), diminué des liquidités et quasi-liquidités (caisse et banques et valeurs mobilières de placement).

La rentabilité financière, ou Rentabilité des Capitaux Propres (RCP), mesure le bénéfice réalisé par les actionnaires, propriétaires ou associés (résultat net) par rapport à leur investissement dans la société, à savoir les capitaux propres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *